Les impôts : paiement par mensualité ou tiers, que choisir ?

index 01/08/13 argentmag

Les impôts En 2012, le nombre de français imposés s’est vu augmenter de presqu’1 million. En effet, ces français ont pour la première fois payé des impôts sur le revenu, pour amener le nombre total d’imposés à près de 18 millions. Avec le service de télé-déclaration sur internet, on peut alors désengorger les centres des impôts, et ainsi gagner un temps considérable pour remplir cette obligation auprès de la Direction Générale des Finances Publiques.

Mensualisation 

Le paiement des impôts par mensualité est la première façon de s’acquitter de ses dettes envers l’Etat. Chaque mois, sur le compte bancaire, une partie de l’impôt annuel est prélevée. Le paiement s’échelonne sur 10 mois de janvier à Octobre, tous les 15 du mois en général.

Les français ont l’avantage de pouvoir choisir, selon leurs capacités financières, le paiement de leurs impôts par mensualité jusqu’à épuisement de la créance de l’année N-1 ou de le payer par tiers prévisionnel, à raison de trois paiements dans l’année. Mais répartir les frais sur dix mois évite les situations difficiles du mois de Septembre, mois durant lequel on accumule les frais de rentrée scolaire, les dépenses imprévues durant les vacances et le dernier tiers prévisionnel.

Mais le règlement mensuel ne prend pas en compte les variations d’une année sur l’autre. Le contribuable pourra donc être amené à payer une somme plus importante que celle qu’il doit. Mais ce montant sera évidemment remboursé dans les meilleurs délais. Cependant, pour certains foyers aux revenus variables, la mensualisation ne représente pas un choix adapté.

Paiement par tiers prévisionnels 

A la différence du paiement par mensualité, le paiement par tiers consiste à liquider ses impôts annuels par trois prélèvements ou virements dans l’année. Les deux premières tranches sont à payer obligatoirement le 15 février et 15 mai de chaque année N+1. Le moindre retard de paiement à ces échéances est pénalisé et majoré de 10% supplémentaire qui se greffent à la somme restant due.

Certains français préfèrent nettement cette option à celle de la mensualisation, en vue d’une dépense 3 fois dans l’année au lieu de 10. Pour d’autres, le paiement par tiers représente un grand risque pour le budget annuel et empêche les projets en tout genre.

Risque du non-paiement d’impôts

Le paiement des impôts est obligatoire pour toute personne qui participe au flux économique du pays. L’Etat français donne libre choix à la population pour payer ses impôts. Des procédures fiscales sont mises en place en cas de non paiement de l’impôt ou de retard de paiement. Un certain délai d’action reste cependant possible pour réagir avant d’être enseveli sous les dettes. Dans tous les cas, il est recommandé de contacter le centre des impôts de sa ville pour prévenir des difficultés de paiement.